Analysis of the song « You will never walk alone »