La taille a-t-elle de l’importance dans le choix d’un prestataire de services de langues ? (1ère partie)